Tag Archive | Montpellier

Montpellier – Croix de Celleneuve – Rue de la Croix

D’après « Les croix publiques de Montpellier »,  d’Henri Bressolette (parution en 1984), elle se dresse à l’entrée de la rue de la Croix (anciennement Henri IV), devant un carrefour sur lequel débouchent quatre rues : de la Condamine, Jules-Guesde, de la Belle, de Gignac. (aujourd’hui face au n°65 de la rue de la Croix)
Elle est fer ajouré, de 1 m de haut sur 0,60 m de large, au sommet d’une colonne de pierre, de 0,50 m de diamètre et 5 m de haut, avec base et chapiteau. Un piédestal en pierres calcaires, de 1,50 m de haut sur 0,95 m de large, exhaussé par trois marches qui forment un carré de 3,20 m à la base, supporte le tout.
Elle a été réparée plusieurs années avant 1984 et à cette date elle semblait  abandonnée. Les marches de pierre étaient creusées par l’usure et la croix de fer avait besoin d’être repeinte.

Montpellier - Croix de Celleneuve - Rue de la Croix - Henri Brossolette 1984 (2)

Montpellier – Croix de Celleneuve  Rue de la Croix – Photo Henri Bressolette 1984

Sur Google maps : CLIQUEZ ICI

Ou :

Publicités

Montpellier – Croix du Plan Cabannes – Rue du faubourg du Courreau – Rue de l’Ecole de Droit

Inscriptions :

SALUS ET SPES NOSTRA

Un lis gravé

CURVATUM
CUM RELIGIONE RESURGO

« Notre salut et notre espérance. »
« Courbé, je me redresse avec la religion. »

VEXILLA REGIS PRODEUNT
L’AN DE JÉs-CHst- 1816
LE 21e DU RÈGNE DE LOUIS XVIII
CETTE CROIX
RELEVÉE PAR LE ZÈLE
DE Mr Js CAMBON, CURÉ
DE LA PAROISSE STE-EULALIE
ET PAR LA PIÉTÉ
DES PAROISSIENS
A ÉTÉ BÉNITE
PAR MONSEIGNEUR
Me-Ns FOURNIER
ÉVÊQUE DE MONTPELLIER

« Vexilla regis prodeunt » = « Les étendards du roi s’avancent. »

Ô CRUX AVE !

Une croix enlacée par un serpent

« Salut, ô croix ! »

SIGNUM SALUTIS
NEFANDA DESTRUXERAT IMPIETAS
ILLUD RESTAURAVERUNT
FIDELIUM ZELUS ET PIETAS
ECCLESIAE PRIMOGENITO
LUDOVICO DESIDERATO REGNANTE

« Cette marque du salut, détruite par une abominable impiété, a été restaurée par le zèle des fidèles et la piété de l’Église, sous le règne de Louis le Désiré. »

Cette croix s’élève sur un terre-plein à l’intersection de la rue du Courreau et de la rue de l’École-de-Droit. Un jardinet gazonné surélevé, agré­menté de massifs de fleurs aux deux extrémités, a récemment été aménagé tout autour.
En fer, de I m sur 60 cm, la croix se dresse au-dessus d’un chapiteau de pierre sculpté en feuilles d’acanthe, qui coiffe une colonne en marbre rose, bien conservée, de 3 m de haut et de 30 cm de diamètre.
Un piédestal quadrangulaire de I m de côté supporte le tout. Quatre plaques de marbre blanc y sont apposées.[…]
Propriété de la ville, cette croix a été donnée à bail le 30 mars 1928 (aux Pénitents Blancs de Montpellier).

Source : Les croix publiques de Montpeller, Henri Bressolette, 1984

Montpellier - Croix du Plan Cabannes - Rue du Courreau - Rue de l'Ecole de Droit - Henri Bressolette 1984

1984 – Henri Bressolette

Sur Google maps : CLIQUEZ ICI

Ou :

Montpellier – Croix des Pénitents Blancs – Rue Jacques Coeur

Inscription :

1623

La croix d’origine, de 1623, propriété des Pénitents Blancs de Montpellier, fut enlevée à la Révolution, remplacée en 1804 et réparée en 1928.

Elle mesure 3 m de haut sur 1,40 m de large le montant et les bras ont 23 cm de large et 16 d’épaisseur. Trois gros clous de fer pointus, à quatre pans, dépassant de 12 cm, sont fixés au bout de chaque bras et au bas du montant. Sur la barre transversale étaient peintes trois dates 1623, 1623, 1928. Décapée et repeinte en 1983, elle ne porte plus qu’une seule date : 1623.

En 1930, deux plaques de marbre ont été apposées de part et d’autre du montant. Celle de gauche (en se plaçant face à la croix), en forme de parchemin déroulé, reproduit les paroles de Mgr de Cabrières, évêque de Montpellier (1874-1921) :

1830-1930
AUX PÉNITENTS
Profitons de tout ce que
les siècles écoulés nous
ont transmis et faisons en
bénéficier notre temps.
CARDINAL de CABRIERES
PÉNITENT BLANC
de MONTPELLIER,
PROTECTEUR DE LA CONFRÉRIE.

La plaque de droite représente un livre ouvert, dont chaque page comporte une inscription.

Sur la page gauche, on peut lire :

COMPANIÉ
DAS
PÉNITENTS BLANCS
DE
MOUNT-PELIÉ
1830-1930

La page droite reproduit quatre vers de l’Ode à la race latine, récitée par Frédéric MISTRAL, au Peyrou, le 25 mai 1878.

INNE A LA RAÇO LATINO
Raço latino en remembranço
De toun destin sempre courous
Abouro te vers l’esperanço
Afrairo te souto la Crous.
F. MISTRAL
Priéu ounourari

(HYMNE A LA RACE LATINE. Race latine, en souvenir de ton passé toujours brillant, élève-toi vers l’espérance et fraternise sous la croix. Mistral, Prieur honoraire.)

Source : Les croix publiques de Montpellier, Henri Bressolette, 1984, Montpellier

Sur Google maps : CLIQUEZ ICI

Ou :

Montpellier – Rue de la Loge

Inscription :

IN HOC
SIGNO VINCES

Par ce signe, tu vaincras

.

Sur Google maps : Cliquez ici

Ou :

%d blogueurs aiment cette page :