Tag Archive | Caux

Caux – les Combelles – D174E1_1

Une inscription apparait sur le socle

Route de Mougères (dans le sens Caux Mougères), à droite juste avant l’ancienne entreprise « Menu de France » part un chemin de terre. C’est le chemin rural de Neffiès à Pézenas qui passe par Aubagnac et Frescati. A l’angle gauche de ce chemin avec la route de Mougères, contre la haie de cyprès, mais en dehors de la clôture, s’élève la croix Audibert. Son nom nous est révélé par un plan parcellaire dressé en avril 1878 à l’occasion de l’aménagement du chemin vicinal n° 5bis de Caux à Mougères. Le monument est formé d’un socle en pierre à large entablement mouluré sur lequel se dresse une colonne en pierre, à huit pans, carrée à la base. Hélas ! la croix, qui devait être en fer forgé, a disparu : descellement ? vol ? L’ensemble qui repose sur un muret de pierre sèche paraît en bon état. Pourtant il est solidement haubané à l’aide d’un fil de fer barbelé arrimé au grillage de clôture, probablement parce que la pierre supérieure du socle se désolidarise de la base. Le socle est recouvert d’une pellicule de ciment qui s’écaille. Dans les vides, on aperçoit des traces d’écriture. Cette croix était une borne sur l’antique chemin de Neffiès à Pézenas qui de nos jours n’est plus qu’un chemin de terre souvent obstrué. Son style la date du XIXème siècle.

Source : Monique Beugnon, Caux cinq promenades sur les chemins de croix, Amis du Clocher et du Patrimoine de Caux, 2009

Sur Google maps : Cliquez ici

43°29’43.3″N 3°21’15.1″E

Ou :

Caux - les Combelles - Croix 1900 - D174E1_2 (5)

Caux – las Cayrades

 

Sur Google maps : Cliquez ici

ou :

Caux – Sainte-Hélène

 

Sur Google maps : Cliquez ici

Ou :

Caux – La Manse – D174E1

Sur Google maps : Cliquez ici

ou :

Caux – Notre Dame de Mougères – D174E

Inscription :

STAT – CRUX – DUM – VOLVITUR – ORBIS

« La croix demeure tandis que le monde tourne » (devise des Chartreux)

Blason des Chartreux

Le blason de l’ordre, attesté dans des documents dès le XIIIe siècle, est beaucoup plus ancien que la devise. Il comporte un globe surmonté d’une croix entourée de sept étoiles. Par humilité, les étoiles sont parfois placées sous le globe. Elles symbolisent Bruno et ses 6 compagnons dont l’arrivée à Grenoble fut annoncée par un songe prémonitoire où l’évêque saint Hugues rapporte avoir vu sept étoiles.

L’Ordre des Chartreux est un ordre religieux contemplatif à vœux solennels, de type semi-érémitique, fondé en 1084 par saint Bruno et six compagnons (quatre clercs et deux laïcs). Il prend son nom du massif de la Chartreuse, au nord de Grenoble, situé sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse dans l’Isère, où ils se sont établis près de l’actuel monastère de la Grande-Chartreuse. Plus récemment, inspiré par la spiritualité de l’Ordre des Chartreux, a été fondé aussi la Famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge et de saint Bruno. Source Wikipedia

 

 

 

 

Sur Google maps : Cliquez ici

Ou :

Caux – Croix 1900 – les Combelles – D174E1_2

Inscriptions :

Ô
CRUX
AVE
–o–
1900

Comme la croix Décapitée, la croix 1900 se trouve au croisement de l’actuelle route de Mougères (RD 174 E1) avec le chemin rural N° 30 dit de Neffiès à Pézenas. Lorsque l’on fait face à ce chemin, la croix Décapitée est à gauche, la croix 1900 à droite du carrefour, en bordure de vigne. Autant la première est en partie dissimulée par la haie de cyprès, autant la seconde, au sommet du talus, se détache bien sur fond de ciel. Le monument repose sur une longue et épaisse pierre brute, encastrée dans le mur en pierre sèche qui soutient le talus de la vigne. En pierre de taille calcaire, il est formé d’un socle à trois étages qui diminuent graduellement et s’achève en bourrelet. Au-dessus s’élève une partie de section carrée terminée par un double entablement richement mouluré. Sur ce solide ensemble, magnifique ouvrage d’un habile tailleur de pierres, se dresse, hélas !, un moignon de colonne dans lequel est fixée la croix en fer forgé. Ses bras se terminent par un coeur pointu, en fer de lance. Quatre rayons ondulés partaient du centre de cette croix en gloire : deux sont intacts, le troisième tordu, le quatrième a disparu. Une inscription est toujours lisible sur le socle : O / CRUX / AVE / 1900. Ce monument est en très bon état de conservation. Seul le moignon de la colonne se fend. Quant à la croix, un nettoyage s’impose comme la restauration des deux rayons de soleil.

Source : Monique Beugnon, Caux cinq promenades sur les chemins de croix, Amis du Clocher et du Patrimoine de Caux,  2009

Sur Google maps : CLIQUEZ ICI

43°29’43.3″N 3°21’15.1″E

Ou :

Caux - les Combelles - Croix 1900 - D174E1_2 (5)

Caux – Mougères – D174E1

Caux - Mougères - D174E1 (4)

Inscriptions :

JHS

CROIX DE
J ARNAUD
DIT LOURABE

A la pointe formée par l’actuelle route de Caux à Mougères (RD 174E1) et l’antique chemin de Notre Dame et de Béziers à Fontès, ce monument annonce l’arrivée au monastère. Trois marches en ciment bordées de fer servent de base au calvaire. Au milieu, un socle en pierre supporte une colonne en calcaire de section carrée se terminant par un bel entablement mouluré. Elle est en partie recouverte de ciment pour cacher les trous d’usure. Au sommet de la colonne se détache une croix en fer forgé ornée de volutes et de palmettes fleudelisées. Au centre de la croix, le sigle du Christ : IHS (abréviation et translittération imparfaite du nom de « Jésus » en grec) entouré de la couronne d’épines. Par-dessus se croisent les instruments du supplice : la lance et l’éponge au bout du roseau. A l’arrière de la colonne, une partie n’a pas été cimentée pour laisser apparaître une inscription :

CROIX DE / J ARNAUD / DIT LOURABE

Les archives ont conservé le nom d’un Jean Arnaud dit lou rabe (le radis) en 1793. S’agit-il de l’époux de Rose Gaucel, né en 1744 et décédé en 1818, ou  de celui de Marie Anne Rouby, né en 1758 et décédé en 1831. En juillet 2005, nous avons photographié cette croix. Dans un état lamentable, à demi déséquilibrée, elle penchait dangereusement. Au mois d’août, nous la trouvons sommairement haubanée afin d’éviter sa chute. Un mois plus tard, la voici débarrassée de ses haubans, redressée et minutieusement scellée à neuf. Une religieuse du monastère nous apprend que ce travail de restauration anonyme est l’oeuvre d’amis de Mougères désolés  de constater le triste état du calvaire. Nous avons tiré de cet épisode le nom de la croix qui mériterait aujourd’hui de se voir débarrassée de sa gangue de ciment. Cette croix de carrefour est aussi la dernière balise du vieux chemin de Notre Dame à Fontès, chemin de pélerinage qui passe devant la croix de la Tuilerie, le Calvaire, la croix de Loupio, la croix d’Aubagnac, la croix d’Abel Granier et se termine à la croix des Amis de Mougères, à l’entrée du monastère.

Source : Monique Beugnon, Caux cinq promenades sur les chemins de croix, Amis du Clocher et du Patrimoine de Caux, 2009

Sur Google maps : Cliquez ici

43°29’57.2″N 3°20’23.4″E

ou :

Caux - Mougères - D174E1 (5)

Caux – Croix de Frescati – Rue du Général Leclerc

 

Inscriptions :

O VOUS QUI
PASSEZ – PRIES
DIEU POUR
LES TREPASS
ES

C’est un exemple de litanie des clocheteurs des trépassés

M.P. COUSTOU
AN 1818

 

Le monument comporte un socle de pierre, massif, formé de trois éléments. Il est posé sur le roc, encadré d’un mur en pierre sèche, calcaire. Sur ce socle pesant s’élève une élégante colonne de pierre, de style toscan, terminée par un entablement carré où s’encastre une croix en fer forgé.[…]
Sur le côté gauche de la pierre supérieure du socle, on peut lire une inscription gravée :
M. P. COUSTOU / AN 1818
Elle rappelle le souvenir de Modeste Pascal Coustou, propriétaire, décédé à Caux le 11 juin 1860 à l’âge de 82 ans, à son domicile rue de la Place.

Source : Caux, cinq promenades sur les chemins de croix, Monique Beugnon, 2009

Sur Google maps : Cliquez ici

Ou :

Caux – Croix d’Abel Granier – Chemin de la Mountade

 

Inscription :

élevé par
abel GRANIER
1855
(relevé par)
joseph GUIRAUDON
1924

Croix et socle en béton.

Les bras sont de section carrée et se terminent en pointe de diamant.

Plaque en marbre blanc scellée sur le socle, brisée et restaurée.

Sur Google maps : Cliquez ici

ou

Caux – Croix de la Tuilerie – Avenue du Calvaire – Chemin du Pistoulet

 

Inscription :

Don de la famille
AUBOUY – SIRC

Cette croix a été déplacée au moment de l’agrandissement du carrefour. Il s’élève maintenant sur un terre-plain communal.

« C’est une massive croix grecque en calcaire, à quatre branches égales de section carrée. La hampe se prolonge par une partie évidée qui facilite son implantation. Elle est encastrée dans une meule de pierre, elle-même posée sur un socle en tronc de cône de même nature. »

Source : Caux, cinq promenades sur les chemins de croix, Monique Beugnon, 2009

Sur Google maps : Cliquez ici

Ou :

%d blogueurs aiment cette page :